Le Blog : Actualités, Cours, Voyages ...
Navigation ››
Contactez-moi


Paul Fauchille



Inscription à la newsletter :
Inscrivrez-vous pour recevoir les articles dès qu'ils sont publiés directement sur votre e-mail.

Les Cours Photo

Les Bases › Priorité Ouverture 4358 visites - vu 4438 fois



Abordons maintenant un mode que vous devriez utiliser :
le mode Priorité Ouverture ! Nous aborderons dans un prochain cours le mode Priorité Vitesse,
mais avant de vous bourrer le crâne, allons-y doucement !
Vous utilisez le mode "Auto" ??? AHHH non ! Pitié, changez de mode ! A la limite, utilisez le mode "P" (programme)
qui tentera d'optimiser les réglages au mieux. En bref, un mode automatique "amélioré" si je puis dire.

Bon, bien sûr, j'espère que vous vous passerez totalement de ce mode à terme, peut-être pas à la fin de ce cours,
car il faut tout de même un peu d'entraînement, mais au moins, y penser de temps en temps, et faire des essais ;)

Ces deux modes (Priorité Ouverture et Vitesse) sont respectivement représentés par un "A" (Aperture) et un "S" (Speed).
Sur certains appareils, c'est "Av" et "Tv" (Canon, par exemple).

On va donc voir dans quelle situation utiliser l'un ou l'autre ! Pour ce cours, ça sera le mode Priorité Ouverture ;)

Priorité Ouverture

Dans ce mode, vous contrôlerez donc l'ouverture !

A quoi cela sert, et dans quelle cas ? C'est simple :

- Pour gérer la profondeur de champs, pour avoir un arrière plan flou ou au contraire tout net
- Pour gérer la luminosité, lorsque vous êtes dans un endroit peu lumineux, ou au contraire très lumineux

Lorsqu'un de ces critères vous interpelle, pour faire un beau portrait, une photo artistique, des photos de concert ou en intérieur,
utilisez ce mode. Vous pourrez ainsi gérer votre photo comme bon vous semblera !


Nous avions déjà vu cela au cours précédent, l'ouverture agit directement sur la luminosité :

Je vous ai donné trois ouvertures différentes, en intérieur sans flash, avec peu de lumière, avec un 50mm (APS-C).
Vous pouvez donc voir la différence entre les objectifs F/1.4, F/2.8 et F/5.6 ! Ce n'est pas négligeable du tout.
Tous les paramètres sont exactement les mêmes, sauf l'ouverture qui diffère.
Plus l'ouverture est grande (donc le numéro petit), plus votre image sera lumineuse.


Et voyons maintenant l'impact sur la profondeur de champs (toujours 50mm (APS-C)) :

Vous le voyez très bien ici, plus l'ouverture est grande (numéro petit), plus la profondeur de champ est faible.
Et plus la profondeur de champ est faible, plus vous aurez un arrière plan flou (ou premier plan, si vous le désirez) !

Cela permet donc d'isoler un sujet du fond, ou de mettre un objet en évidence !
Sur les images ci-dessus, vous voyez bien que sur celle d'en haut à gauche (F/1.4),
c'est le produit Adidas qui est mis en avant, alors que sur la dernière (F/22),
tous les objets sont nets, vous ne savez pas ce qui est mis en évidence.

Petit exemple, en condition - 50mm (APS-C) :

Le sujet est proche de mon objectif (environ 40cm) tandis que le fond (le mur) se situe à environ 1.5m derrière.



Rappelons que vous êtes dans un mode semi-automatique !
Vous ne gérez que l'ouverture, ainsi l'appareil gérera la vitesse !
Attention donc, il tentera (par tous les moyens) d'avoir une image correctement exposée,
et s'il manque de lumière, la vitesse sera très lente...
Peut-être même trop lente, et votre photo sera toute floue (et cette fois, dans le mauvais sens, flou de bougé).

Et oui, l'appareil va prendre à une vitesse de 1/10s par exemple, où même carrément 1 seconde !
Essayez de ne pas bouger pendant une seconde !
Pour cela, vous pouvez augmenter les ISOs et/ou les sources de lumière !
Nous verrons les ISOs dans un prochain cours ;)
Vous pouvez aussi poser l'appareil sur un trépied, ou un muret, bref, être le plus stable possible !

Voilà un exemple de photo prise à F/22, l'appareil a choisi une vitesse de 0.3s sur la première et de 1/8s sur la deuxième :

Vous gérez donc l'ouverture, l'appareil gère la vitesse...
mais vous gérez bien entendu le cadrage, la composition et les ISO (sauf si en mode auto) !

A noter : plus votre sujet est proche de vous, et plus le sujet est éloigné de l'arrière plan, plus l'arrière plan sera flou !
Si votre sujet et votre arrière plan sont à 10cm l'un de l'autre, l'effet sera moindre,
alors que si votre arrière plan est à 10m derrière votre sujet, l'effet sera important !

De plus, si votre sujet se trouve à 10m de vous, et que le fond se trouve à 5m derrière lui (donc 15m de vous), l'effet sera aussi moindre si vous utilisez une focale courte (ex: 50mm). La longueur focale joue également un rôle important ici !
Vous aurez plus facilement un fond flou avec un téléobjectif sur des sujets "plus éloignés".

Première illustration avec une focale de 50mm (APS-C), et une ouverture F/4.
Chaque objet se situe à 30cm l'un de l'autre !
Et moi, je me place à une distance de 2m pour commencer, et je me rapproche au fur et à mesure jusqu'a 50cm.
Le focus (mise au point) est sur le premier objet (Adidas) dans chaque photo, c'est donc lui le sujet principal.

On voit bien que lorsque je me situe à 2m, les trois objets sont nets ! Plus je me rapproche, plus ils sont flous.

On reprend exactement la même chose, mais on va avancer le premier objet, il se situe maintenant à 1m des autres !

Je n'avais plus de recul pour le test à 2m00, vu que j'ai avancé le premier objet, mais vous pouvez constater qu'à 1m50,
l'arrière plan et les deux autres objets sont déjà beaucoup plus flous que sur l'exemple précédent !
Les deux autres objets étant plus éloigné, ils ne se trouvent plus dans la zone de netteté (qui est d'environ 50cm ici).

Je vous ai dis que la longueur focale avait une incidence sur la profondeur de champ,
donc voici le même test avec une focale de 150mm (APS-C) :

Forcément, j'avance moins vu que 150mm, ça correspond à un grossissement x3 par rapport à 50mm !
Voilà maintenant en rapprochant le premier objet :

J'espère que vous voyez maintenant plus clairement l'importance de :
- la longueur focale utilisée
- la distance entre vous et le sujet
- la distance entre le sujet... et le reste (autres objets, fond...) 


Pourquoi ces chiffres : f/4 - f/2.8 - f/1.4 - f/22 ...
Et pourquoi les chiffres deviennent-ils plus grands alors que le diamètre du diaphragme devient plus petit ? ce n'est pas logique !
Si l'on sait d'où viennent ces chiffres, on comprend mieux pourquoi.

Prenons l'exemple d'une focale 50mm :

Pour 1.4 = 50 / 35.7, nous avons 1.4 l'ouverture (f/1.4), 50 la focale (50mm), et 35.7 le diamètre de l'ouverture du diaphragme (35.7mm).

Pour 4 = 50 / 12,5, nous avons 4 l'ouverture (f/4), 50 la focale (50mm), et 12,5 le diamètre de l'ouverture du diaphragme (12,5mm).

Pour 22 = 50 / 2,27, nous avons 22 l'ouverture (f/22), 50 toujours la focale (50mm) et 2.27 le diamètre de l'ouverture du diaphragme (2,27mm)

Puisque l'on divise la focale par le diamètre de l'ouverture du diaphragme, il est normal que tout soit inversé !
1/1 = 1, 1/2 = 0.5, 1/4 = 0.25, 1/8 = 0.125 etc... ! Plus la valeur est grande, plus le résultat est petit.

La valeur de l'ouverture est f/1.4 < f/4 < f/22, mais le diamètre correspond est 35.7mm > 12.5mm > 2.27mm !

2,27mm de diamètre est beaucoup plus petit que 12,5mm, lui-même plus petit que 35.7mm.
Voilà pourquoi les chiffres de l'ouverture grandissent alors que le diamètre du diaphragme diminue.
C'est l'heure du questionnaire ;)
1. Dans quelle situation dois-je utiliser le mode Priorité Ouverture ?

2. L'arrière plan est net si :

3. En mode priorité ouverture, je gère :

4. Dans quel cas concret je choisi le mode Priorité Ouverture ?

Partagez le cours

Laissez un commentaire


Paul Fauchille - Photographe de reportage à Perpignan disponible pour vos mariages, concerts, soirées, spectacles et portraits au 06.78.70.42.56 ou sur contact@poloroid.fr
Compteur