Le Blog : Actualités, Cours, Voyages ...
Navigation ››
Contactez-moi


Paul Fauchille



Inscription à la newsletter :
Inscrivrez-vous pour recevoir les articles dès qu'ils sont publiés directement sur votre e-mail.

Les Cours Photo

Les Bases › Priorité Vitesse 4233 visites - vu 4334 fois



Après avoir abordé le mode Priorité Ouverture, nous passons à son opposé :
le mode Priorité Vitesse ! Il est donc symbolisé par les lettres "S" ou "Tv" :

Priorité Vitesse

Dans ce mode, vous contrôlerez donc la vitesse !

Utilisez ce mode dans le cas suivant :

- Lorsque le sujet est en mouvement (une feuille au vent, une voiture qui roule, une personne qui saute...)
- Faire des poses longues sur plusieurs secondes

C'est simple, la vitesse va vous permettre de figer un moment rapide,
ou au contraire de laisser un flou volontaire pour indiquer le mouvement, et renforcer le sentiment de vitesse.


La vitesse est essentielle pour avoir une photo nette, et éviter les flous de bougé.

Un flou de bougé, c'est quand le photographe fait des mouvements involontaires pendant la prise de vue,
en bref quand vous tremblez !

Les stabilisations présentes dans certains objectifs (ou boîtiers) sont là pour contrecarrer ces mouvements involontaires !

Attention, cette stabilisation N'EMPECHERA PAS un flou sur le sujet !
Si le SUJET est en mouvement, ce n'est pas VOUS qui bougez, donc ça sera totalement inefficace.

Nous pouvons voir ci-dessous quatre vitesses différentes à 50mm (APS-C) :

La première, vous pouvez le voir, est toute floue ! 1/4s n'est pas suffisant pour éviter un flou de bougé !
C'est donc ça, le flou de bougé : une vitesse trop lente par rapport à votre longueur focale,
qui fera du moindre mouvement une photo floue.

Sans stabilisation de votre objectif/boîtier, la vitesse doit être au moins équivalente à la longueur focale utilisées
pour ne pas avoir de surprise. C'est à dire pour 50mm => 1/50s, pour 100mm => 1/100s etc.
(évitez quand même en dessous de 1/30s dans tous les cas).

En bref, ce que fait votre appareil en mode auto quand il n'a pas assez de lumière : il baisse trop la vitesse !
Vous pouvez ensuite voir qu'en diminuant la vitesse (1/2000s est plus petit que 1/4s, car ce sont des fractions)
le sujet est net, mais plus on augmente la vitesse, plus la photo est sombre et... la profondeur de champ réduite ?

Bien, reprenons depuis le début ! Vous gérez LA VITESSE, le boîtier s'occupe du reste, donc de l'ouverture !
Par conséquent, la profondeur de champ changera également. Il va adapter l'ouverture par rapport à votre vitesse choisie.

Ici, j'étais en intérieur, peu éclairé. A 1/4s, il a ouvert à F/6.3, car cela suffisait pour avoir une photo correctement exposée.
Par contre, en diminuant la vitesse, il y a moins de lumière qui rentre, donc petit à petit,
l'ouverture augmente jusqu'au maximum (F/1.4 ici).
Par conséquent, tout ce qui est en arrière plan est flou, si vous avez bien suivi le cours précédent ;)

Maintenant, pourquoi à 1/2000s, tout est noir ? L'ouverture est déjà au maximum, l'appareil ne peut pas faire mieux.
A vous de monter en ISO dans ce cas, ou de diminuer la vitesse (est-ce vraiment utile d'avoir une vitesse de 1/2000s ?).



La même chose mais en extérieur, donc mieux éclairé (toujours 50mm (APS-C)) :

Même constat, vitesse trop lente = photo floue !
Pour le reste, la profondeur de champ change également mais dans une moindre mesure, vu qu'il y a assez de lumière.
J'ai même pu shooter à 1/4000s et la photo est tout de même visible, bien qu'un peu assombrie.


Bien, c'est super, mais... pour faire une photo d'un objet qui ne bouge pas...
ça ne sert à rien de mettre le mode priorité vitesse ! On va maintenant voir avec un objet en mouvement.
Je vais prendre ici une balle que je vais lâcher et prendre en photo à différentes vitesses.

Voilà un vrai exemple ! La balle est lâchée et en mouvement, à 1/20s... tout est flou, on ne distingue même pas l'objet.
A 1/80s, on commence à mieux distinguer, tout en conservant l'effet de vitesse.
Regardez les doigts, ils sont nets car ils ne bougent pas ! Plus on augmente la vitesse, plus on "fige" la balle, et on fait disparaître le mouvement.

Choisissez donc ce qui vous plaît, et faites des essais, car chaque sujet est différent ! Une balle ne va pas aussi vite qu'une voiture de course ;) De même, la distance et la focale utilisée demandera un ajustement de la vitesse.

Généralement, on essaie de garder une vitesse moyenne afin d'avoir le sujet net, mais avec tout de même une indication du mouvement. Cela peut-être un filé sur le fond (sport mécanique), d'un bras, d'une jambe ou d'un ballon un peu "flou", pour du sport de balles...



Voici un exemple d'une voiture qui roule à 50km/h, prise avec un 150mm (APS-C) à 1/25s

La voiture est nette, mais les roues et le fond sont flous, ce qui indique un mouvement, et une sensation de vitesse !
Pour avoir cet effet, mettez vous à une vitesse d'environ 1/30s, vous suivez le véhicule avec votre objectif,
et vous déclenchez. Continuez de suivre la voiture après la prise.

En bref, il faut suivre le sujet avant d'appuyer sur le déclencheur et
continuer de le suivre après avoir appuyé sur le déclencheur !

Ainsi, vous avez cet effet de filet. Si vous prenez la photo et vous arretez en même temps, la photo sera... ratée !
Vous ne devez pas casser le mouvement, et aller "à la même vitesse" que la voiture
(c'est l'appareil qui bouge, ne courez pas à côté ;))




Et un exemple d'une action sportive, également avec un 150mm (APS-C), mais à 1/640s

Ici, l'instant est totalement figé, afin de montrer l'expression de souffrance des deux catcheurs. 




Maintenant, parlons de la situation de flou de bougé. Lorsque vous êtes dans des conditions de très faibles lumières,
et que les ISOs sont déjà au maximum, vous devrez aller à la limite du flou de bougé.. voire même en dessous !

Dans ce cas là, utilisez un trépied ! Vous pourrez alors descendre bien plus qu'à main levée !
Si vous n'avez pas de trépied, un muret, une table ou toute autre surface stable vous aidera.

L'utilisation d'une télécommande vous permettra d'éviter tout flou de bougé, car vous n'aurez pas à toucher à l'appareil,
et vous réduirez les vibrations provoquées par votre doigt... appuyant sur le déclencheur ! (Même avec un trépied !)




On en vient maintenant à la pose longue ! Ici, il faut ABSOLUMENT un trépied et une télécommande !
Aucune vibration ne sera permise ;) Sinon, la photo sera ratée et floue. Il faudra un bon trépied stable !

Une pose longue, c'est faire une photo sur plusieurs secondes, et non plus sur des fractions de secondes !

Voici un exemple de la foire de Perpignan, avec une pose de 8 secondes.
Cela permet de capter les mouvements des attractions, comme le demi cercle que vous voyez (un bateau pirate).

Et voilà une autre attraction, un peu comme une grande roue.
Vous voyez donc l'effet de rotation de l'attraction.

Vous pouvez obtenir des effets très intéressants et artistiques,
vous n'avez qu'à laisser parler votre imagination !

Comme vous le voyez, ce sont des photos de nuit.
Pour prendre des photos en pose longue le jour, il vous faut un filtre neutre,
les fameux filtres ND (de préférence, ND400 ou ND1000).

Ils assombrissent l'image et permettent ainsi de faire des poses plus longues,
et donc en plein soleil ! Votre photo sera blanche autrement ;)
Et voilà un exemple ci-dessous, d'une rivière :


C'est l'heure du questionnaire ;)
1. Dans quelle situation dois-je utiliser le mode Priorité Vitesse ?

2. Le sujet sera le plus net à quelle vitesse ?

3. En mode priorité vitesse, je gère :

4. Dans quel cas concret je choisis le mode Priorité Vitesse ?

5. Dans quel cas je ne peux pas utiliser la pose longue :

Partagez le cours

Laissez un commentaire


Paul Fauchille - Photographe de reportage à Perpignan disponible pour vos mariages, concerts, soirées, spectacles et portraits au 06.78.70.42.56 ou sur contact@poloroid.fr
Compteur